Géobiologie

La géobiologie est l’étude du macrocosme et de ses effets sur le microcosme et son environnement ou encore la connaissance de la vie de la terre, lieu où s’entrecroisent les rayonnements cosmiques et les réseaux telluriques qui induisent sur la vie des êtres vivants des effets bénéfiques mais aussi plus pathogènes.

Connaître le lien entre le ciel et la terre ouvre un chemin intellectuel riche des connaissances spirituelles passées éclairé par la science moderne : Il existe aujourd’hui des outils de détection des vibrations quantiques utiles pour la ré harmonisation des habitats.

Le réseau tellurique est le rayonnement de la terre. « Avant le big bang, alors que la matière n’existait pas, l’énergie s’est condensée sous forme de cordes sur lesquelles la matière s’est formée. Tous les réseaux ont une relation avec les cordes cosmiques et sont des rémanences des cordes originelles. Lorsqu’ils sont en équilibre, ils forment une harmonie musicale » Georges Prat.

Le rayonnement est dû à l’échauffement des métaux et à leurs interactions. Ce sont les lois de Railey-Jeans et de Planck .

Ainsi le réseau tellurique est le flux d’énergie émise en surface des métaux présents au centre de la terre. Le noyau d’environ 8000 km de diamètre est formé de nickel et de fer. Puis sur une sphère plus visqueuse «le pyrosphère» englobant la 1ère, se trouvent le silicium et le magnésium, et sur l’écorce appelée «lithosphère» il y a le silicium et l’aluminium.

Le réseau tellurique nous apparaît sous forme d’un maillage ou résille de rayonnements qui varie selon le type de métaux.

Les réseaux ont des effets sur la santé et la vitalité des occupants de la maison : le réseau Hartmann agit sur la vitalité, le réseau curry sur le système nerveux, osseux et endocrinien, les nœuds sur failles fragilisent l’état nerveux et psychique etc… Connaître leur emplacement permet de cohabiter avec eux sans risque.